Belane

Belane

Pagina verificata Creato il 02 febbraio 2016 Contatti

  • “Bonjour Marie,

    Je demande pardon à tout le monde… mais il risque d'y avoir un peu de lecture et pas énormément d'images…. !!! J'espère que je ne vais pas décourager trop d'entre vous !

    Marie, je vous ai dit, avant de vous quitter mercredi dernier lors de ma visite avec ma petite-fille (super-fan de Bel'âne mais sur le terrain à discuter avec les ânes, à les panser, à jouer avec eux, à vous aider à les soigner et à s'éclater que c'en est un bonheur de la voir ainsi), que j'allais parler de Bel'âne sur votre page… je n'ai pas pu le faire plus tôt car, période de vacances scolaires oblige, la maison est envahie… et j'espère bien que vous publierez mon «laïus» !

    Et oui, je pense «pouvoir raconter un peu de Bel'âne» puisque depuis 3 ans j'y vais régulièrement et que je commence donc à connaître Bel'âne, peut-être un peu plus que d'autres… Je me permets de signaler que je n'ai aucun intérêt dans quelque activité d'élevage que ce soit, même si j'ai des amis éleveurs… et pas que dans les Alpes.

    Donc, j'étais à Bel'âne mercredi dernier… en fin d'après-midi, nous avons fait, avec nos petites-filles respectives, un tour rapide des parcs pour voir ânes et patous… j'ai ainsi pu mesurer le travail pharaonique que vous avez mené avec Serge depuis les 10 derniers mois et la disparition tragique de Tania et Diva.

    Si on ne voit pas en «vrai», on ne peut pas réaliser ce que cela signifie… des centaines de mètres de clôtures anti-loups (et électrifications de ces clôtures) sur des terrains pentus -à bien plus de 15 %- et même abruptes. Un loup saute très haut et creuse aussi sous les clôtures : il faut donc aussi bloquer la clôture au sol… et malgré tout cela les ânes qui ont besoin d'espace pour vivre harmonieusement, sont «interdits» dans de nombreux parcs où ils pouvaient courir en toute liberté avant ! Il est impossible de protéger correctement des hectares et des hectares de terrain accidenté !

    Ce travail de protection vient s'ajouter à la vie quotidienne de la ferme : ramassage des crottins (et oui, ils ne vont pas seuls sur le tas de fumier !), nourrissage des ânes qui n'ont pas la chance d'être en parcs, soins récurrents comme vermifuge, sabots, etc... entretien des clôtures, taille de la végétation pouvant entraver le bon fonctionnement de l'électrification des clôtures, et… et… et… la liste est extrêmement longue !

    On peut donc comprendre aisément que Bel'âne soit fermé au public en dehors de juillet/août… après tout on ne va pas visiter toutes les fermes qu'on rencontre sur notre chemin, parce que Bel'âne, est une asinerie mais une asinerie est une ferme… mais malheureusement certains ne le comprennent pas !

    Pour reparler de la protection anti-loups… aucune égalité entre les éleveurs… je rappelle que seuls les élevages ovins ont droit à des subventions de l'état pour aider à la réalisation de ces protections… les autres élevages : bovins, équins, camélidés (lamas et alpagas…) n'ont droit à aucune aide et donc c'est grâce en partie à une grosse vingtaine de tipeurs que Bel'âne peut, petit à petit, protéger les longues oreilles que vous êtes pourtant plus de 38 000 à suivre sur FB… et que Marie et Serge n'ont pas «encore» abandonné la partie et leur passion !

    les patous ? c'est également totalement aux frais des éleveurs non ovins… l'achat du chien et pas n'importe lequel si l'on veut qu'il fasse bien son travail de protection et de surveillance, son entretien (nourriture, vétérinaire…)... je ne suis pas sûre mais je crois qu'un éleveur ovin reçoit une subvention d'environ 800 € par an pour l'entretien d'un patou !

    Toujours à propos du loup… déjà dit, mais je le répète, tout comme beaucoup d'éleveurs je ne suis pas anti-loup, je suis pour une régulation afin que tous aient leur place et que les éleveurs puissent vivre correctement de leur activité ou de leur passion, là où sont leurs racines… Tania et Diva ont été dévorées vivantes il y a bientôt un an… aucune indemnisation n'est encore parvenue à Bel'âne… et si on considère ce qui est proposé, cette indemnisation n'atteint même pas la perte d'une seule ânesse…

    et je ne parle pas de l'aspect moral et stressant de cette perte et de la situation qui est celle de Marie et de Serge depuis ce moment là… quand alors même j'étais à Bel'âne, un âne de Provence (de grande taille donc par rapport à ceux de Bel'âne) s'est fait dévorer à 3 km de là, à Bréziers dont on voit distinctement les maisons de Bel'âne… photo d'avril 2018 jointe… imaginez-vous vous coucher tous les soirs la peur au ventre, à l'écoute des aboiements des chiens ? Pas moi !

    Et, partout en France, les éleveurs qui ne font pas de l'élevage hors sol, -cet élevage où les animaux ne savent pas ce que c'est que l'herbe, l'air extérieur, le soleil et ont à peine de quoi remuer-, ont le même problème que les éleveurs alpins…

    Alors j'aimerais que tous ceux qui ne connaissent pas le sujet du loup, qui ont des avis définitifs de qui a le droit ou pas d'exister, qui souvent n'ont jamais mis les pieds dans un élevage de zone où le loup sévit, qui n'acceptent pas le dialogue et critiquent ceux qui n'ont pas le même avis qu'eux, ….. donc, j'aimerais bien que tous ceux là, évitent de mettre sur la page de Bel'âne comme sur les pages des autres éleveurs, leurs commentaires à l'emporte pièce ! Ce sont ces gens là qui doivent culpabiliser, pas les éleveurs !

    Par contre, mais je sais que c'est un vœu pieux, ils pourraient pendant leur temps libre aller sur le terrain pour se «rendre compte» de l'ineptie de leurs positions statiques sur un sujet qu'ils ne connaissent que par ouïe dire !

    Voilà, j'ai fini mon sermon… et je remercie sincèrement ceux qui m'auront lue jusqu'au bout !

    Marie MARTIN”

  • Et la protection anti loups continue encore et encore....Du travail, et encore des filets achetés...grâce à vous.
    Certains ânes n'ont pas eu la chance d'aller dans les pâturages et ont été au foin tout l'été. L'an prochain, peut-être, la plupart des parcs seront sécurisés.Mais sans vous, Bel'Âne aurait sans doute fermé ses portes.
    Pour info, toujours aucune aide de la part du gouvernement pour la protection du troupeau, et ce, malgré toutes les lettres envoyées, et....encore 0 € d'indemnisation pour l'attaque de décembre dernier malgré toutes les relances. Heureusement qu'il y a nos tipeurs !!
  • Bonjour les tipeurs de Bel'Âne,
    L'été est arrivé et certains ânes n'ont pas encore eu la chance de profiter des pâturages pour les tristes raisons que vous connaissez. On ne sait pas comment faire, on tâtonne....On essaie des petits parcs avec les filets anti-loups, certains avec des patous à l'intérieur. Il s'avère que ces filets sont quand même une solution provisoire assez sécurisante (enfin, espérons!). Alors voilà, 10 filets en commande, facture à l'appui (2000 €!). Mais si je poste cette news aujourd'hui, c'est pour vous dire que SANS VOUS, ces achats n'auraient pas pu être réalisables.Alors MERCI MERCI MERCI .....

Des copains pour Pépite !

- 1
  • Grâce à vous, 2 nouveaux petits patous ! Ca fait beaucoup, me direz-vous ? Mais il en faut au moins 2 par parc et nous avons plusieurs troupeaux...(chaque étalon a son troupeau, + le troupeau des ânesses qui ne doivent pas se faire saillir + les ânesses et leur bébé). Les parcs ne sont pas encore tous sécurisés, et les bébés patous, pas encore opérationnels, mais il faut bien s'en inquiéter pour l'année prochaine. On peut se le permettre grâce à vous.
    Il y a eu Ora 7 mois, achetée avec nos deniers, et un peu les vôtres... puis Pépite, 4 mois, un cadeau de Michèle et Jean-Claude. Gangster, 18 mois, castré, confié par la bergerie de Faucon (annonce vue par Misty Gris). Et maintenant, Pirate et Prune achetés grâce à vos tips. Bref, Pirate et Prune sont donc un peu à vous !! Ce sont vos filleuls. Pirate le séducteur aux yeux bleus et Prune la malicieuse que je n'arrive pas à prendre en photo car bouge tout le temps. Ils forment un beau trio avec Pépite à apprivoiser les ânes pendant qu'Ora et Gangster sont déjà au travail dans un parc... Merci les tipeurs !

De vraies forteresses

- 0
  • Non,non,  nous n'allons pas mettre de girafes dans ce parc, juste des ânes miniatures. Mais il faut empêcher le loup d'y entrer. Car avec un mur côté route de 2 mètres de haut, non seulement le loup peut descendre (il rampe puis saute), mais il ne remontera pas ! Ce serait le comble : piéger le loup dans un paddock.... Merci à la DDT de nous avoir donné l'autorisation de s'appuyer sur le mur. Merci à tous les tipeurs de nous soutenir dans ce travail monumental !
  • Un travail monumental que de protéger tous les paddocks. Par dessus, par dessous, boucher tous les petits trous, anticiper la réaction du loup....Grâce à nos tipeurs, le moral tient le coup...Merci à vous
  • Les naissances vont commencer peut-être d'ici 1 mois. Il est urgent de sécuriser les maternités de façon hermétique. Pour ceux qui connaissent, le grillage de 1,60 mètres de haut, côté route a été surélevé de 3 fils électriques. Un quatrième fil à 10 cm du sol empêchera le loup de gratter. Il a fallu monter les fils électriques sur le toit de l'accueil. Ben oui, le loup peut sauter sur le toit !
    Tout autour, les filets anti-loup commandés - grâce à vous - clôturent l'enceinte de façon provisoire.Toutes les portes sont condamnées sauf une (il fallait bien qu'on passe), qui s'est dotée de 6 fermetures électriques à ressort. Une vrai forteresse ! Enfin, espérons.Il fut un temps où on faisait des clôtures pour empêcher les ânes de sortir. Maintenant, nous faisons des clôtures pour empêcher les loups d'entrer....
    Pas sûr que sans votre aide notre petite entreprise aurait pu continuer.....La facture s'alourdit...

Achat de foxlights

- 5
  • La protection des petits ânes contre les loups continue à Bel'Âne. C'est long, beaucoup de travail et très cher. Grâce à vous, nous avançons petit à petit.Nous sommes en train de fermer "hermétiquement" les paddocks. Mais ce n'est pas simple. Le loup peut sauter à plus de 2 mètres, creuse pour passer sous les grillages, passe par les vasistas, et peut se faufiler par des petits endroits inaccessibles que l'homme ne remarque même pas. Aussi, en attendant que tout ce travail soit fait, 2 lampes clignotantes anti loups ont été achetées. Disons qu'elles font plus professionnelles que les guirlandes de Noël !
    Pour ceux qui connaissent et reconnaissent, vous remarquerez que nous devons sécuriser même les abords de la maison, sous les conseils d'un spécialiste du groupe pastoraloup de l'association Férus
    3 autres filets anti-loup sont en commande

Achat de filets anti-loups

- 1
  • Grâce à vos dons 3 filets anti-loups ont été achetés.(195 € l'un, je n'ai pas encore la facture du premier). Nous faisons l'expérience en prolongeant une barrière fixe que nous avons déjà surgrillagée et surélevée de 1 mètre.. Ces filets anti-loup ( on met un "s" à loup ou pas ?) mesurent 1,70 mètre (on ne peut pas trouver plus haut), mais en rajoutant 1 ou 2 fils électriques au dessus, ça devrait être dissuasif ! Ces filets sont mobiles et, s'ils s'avèrent maniables, nous en rachèterons pour les parcs d'été.Leur longueur étant de 50 mètres, nous ne pourrons pas, bien sûr, financièrement, clôturer les grands parcs mais nous y réfléchissons, et c'est un début pour la protection des petits ânes. Ceci, grâce à vous ! Merci !
    Une annotation sur le "s" à loups car n'oublions pas que le troupeau a été attaqué par une meute de loups. Les petits ânes ne craignent pas un loup solitaire.